Jérôme Galland

Nos hôtels à Paris rive droite : 6 adresses dans le 2e arrondissement

Ils font leur lit sur la rive droite de la Seine, devenue, d’ouest en est, le nouvel eldorado des entrepreneurs malins. Du Palais‑Royal à Pigalle, en passant par Passy, ils empêchent leur quartier de tourner en rond et de se coucher trop tôt, comme autrefois la Nouvelle Vague le faisait à Saint‑Germain‑des‑Prés. Voici nos 50 hôtels favoris à Paris rive droite, en passant par le 2e arrondissement.

Ce sont les hôtels d’aujourd’hui, 50 établissements qui font bouger les lignes de l’art de vivre parisien dans le 2e arrondissement de Paris.

Grands Boulevards Hotel, Sentier‑Grands‑Boulevards. Ici, la designer Dorothée Meilichzon a imaginé 50 chambres au charme romantico‑pastoral, hommage à une Marie‑Antoinette moderne : baldaquins, lins rustiques, détails champêtres… Une nouvelle offre massage dans les Deluxe (sous les toits) vient parfaire cette douce harmonie. The Shell, en bas, et The Shed, en haut, bars signature de l’Expérimental Group, rallient tout le quartier. À l’automne, le brunch reprend, tandis qu’en coulisses un potager a été planté sur la terrasse du premier étage pour fournir du végétal et des aromatiques. Fresh !

17, bd Poissonnière. Tél. +33 (0)1 85 73 33 33. grandsboulevardshotel.com
17, bd Poissonnière. Tél. +33 (0)1 85 73 33 33. grandsboulevardshotel.com karel balas

Hôtel Bachaumont, Sentier‑Aboukir. À l’écart de l’agitation de la rue Montorgueil, on pousse la porte de cet hôtel 4 étoiles pour aller boire un verre au Night Flight ou au Bar Chaumont. Sous la verrière du restaurant, le brunch est une bonne option. Les 49 chambres (dont 4 suites), décorées par Dorothée Meilichzon, ont un style sobre, des couleurs neutres, du mobilier choisi avec soin, le tout alliant confort et esprit contemporain. 18, rue Bachaumont. Tél. +33 (0)1 81 66 47 00. hotelbachaumont.com

The Hoxton, Sentier‑Bonne‑Nouvelle. D’Amsterdam à Brooklyn, en passant par Downtown L.A. et Shoreditch, à Londres, Hoxton s’est forgé une belle collection de lieux, chaque fois plébiscités par les millennials branchés. Au cœur du Sentier et de sa communauté de « techies » et de « digital natives » affairés, l’immeuble XVIIIe déploie 172 chambres (plutôt petites, mais bien conçues par Humbert & Poyet), un restaurant, le Rivié, et un bar au milieu d’un lobby « amazing ! » à rendre dingues les réseaux sociaux.

30‑32, rue du Sentier. Tél. +33 (0)1 85 65 75 00. thehoxton.com
30‑32, rue du Sentier. Tél. +33 (0)1 85 65 75 00. thehoxton.com DR

Nos hôtels dans le 2e arrondissement de Paris, de l’Opéra Garnier à la Petite-Égypte 

Kimpton Saint-Honoré, Opéra Garnier. À deux pas du palais Garnier, cette marque sous tutelle InterContinental pose le pied en France pour la première fois. Le faste de l’ancienne Samaritaine de Luxe, ici classé, renaît au détour des 149 chambres (dont 26 suites) partagées entre deux bâtiments et confiées au décorateur Charles Zana. Le restaurant californien Montecito, imaginé par Humbert & Poyet, trouve son écho dans un sensationnel rooftop bar, le Sequoia, au 10e étage. Enfin, Saguez & Partners a assuré le look ainsi que l’agencement du spa Codage, la piscine et la partie business. 27‑29, bd des Capucines. Tél. +33 (0)1 80 40 76 10. kimptonsthonoreparis.com

Hôtel Saint-Marc, Opéra‑Comique. La petite cour‑jardin avec son indéniable charme, le tandem milanais Dimore Studio pour la déco flamboyante et postmoderne, le nom qui évoque Venise… On se croirait en Italie, dans un scénario où Gatsby ferait la courte échelle à Gio Ponti. Pourtant, c’est au pied de l’Opéra‑Comique, théâtre à l’italienne bel et bien parisien, que le voyageur trouve ici son bonheur. En prime du spa et du partenariat Payot, le bassin Art déco, avec nage à contre‑courant et bain turc, se privatise à la demande avec la chambre.

36, rue Saint‑Marc. Tél. +33 (0)1 42 86 72 72. hotelsaintmarc.com
36, rue Saint‑Marc. Tél. +33 (0)1 42 86 72 72. hotelsaintmarc.com Philippe Servent

Hôtel du Sentier, Petite‑Égypte. La place du Caire est un peu ce que la place du village est à la Petite‑Égypte, ce quartier bâti au lendemain des campagnes napoléoniennes. Aujourd’hui gentrifiée, elle accueille aussi bien les fabricants de fast fashion d’hier que des start‑up implantées récemment. Ici, l’expérience voulue par les nouveaux propriétaires s’approche de celle d’une pension de famille moderne où l’on aime revenir, table tradi en prime. L’hôtel compte 30 chambres, dont plusieurs sont communicantes, une est à double douche (why not !) et encore deux sont en duplex avec terrasse tropézienne et vue sur les toits. 2, place du Caire. Tél. +33 (0)1 86 54 12 12. hoteldusentier.com


Thématiques associées